Le don d’organe en Nouvelle-Calédonie

27 février 2018

Pour en savoir plus consulter le site calédonien sur le don d’organe.

La greffe rénale

Avant d’accéder à la greffe rénale, le patient doit réaliser un dossier avec de nombreux examens afin de s’assurer que son état de santé permet cette intervention.
Le patient et le médecin doivent discuter des différentes possibilités qui s’offrent au patient :

  • La greffe peut être réalisée à partir d’un donneur vivant, généralement un membre de la famille ou un ami de longue date.
    Le donneur devra également réaliser un grand nombre d’examens pour s’assurer de son bon état de santé. Tous les soins seront pris en charge à 100%.
    Les dossiers et examens sont réalisés en Nouvelle-Calédonie et la greffe à Sydney.
    L’hospitalisation dure environ 15 jours pour le receveur et quelques jours pour le donneur.
  • Le patient peut effectuer son dossier pré-greffe à Nouméa, puis aller en France pour être inscrit sur liste d’attente pour une greffe à partir d’un donneur décédé.
    L’attente est variable, en moyenne autour de 2 ans.
    Tous les soins sont pris en charge à 100% par la Cafat.
  • Le patient peut également être inscrit sur la liste d’attente locale.
    En effet, depuis 2013, les reins peuvent être prélevés sur donneur décédé en Nouvelle-Calédonie, puis être transplantés sur 2 patients calédoniens à Sydney.
    Le patient reste environ 2 mois à Sydney, le temps de s’assurer de la bonne reprise du fonctionnement du rein greffé.
    Quelque soit le choix de greffe, le patient devra TOUJOURS prendre son traitement anti-rejet ou immunosuppresseur, à vie et continuer le suivi médical avec le néphrologue de manière régulière.

Visionnez cette vidéo pour mieux comprendre la greffe.