QU’EST-CE QUE L’INSUFFISANCE RÉNALE CHRONIQUE ?

L’atteinte de la fonction rénale entraîne…

  • L’accumulation de déchets dans l’organisme (urémie)
  • La rétention d’eau et de sels (hypertension artérielle et œdèmes)

La diminution de la fabrication d’hormones induit :

  • Une moins bonne fixation du calcium sur les os (carence en vitamine D),
  • Une anémie ou baisse du nombre de globules rouges (carence en EPO),
  • Une élévation de la pression artérielle (carence en rénine).

Les principales causes de l’insuffisance rénale en Nouvelle-Calédonie en 2015

  • Diabète de type 2 : 34%
  • Glomérulonéphrite chronique : 14%
  • Hypertension artérielle : 9%

Le risque d’insuffisance rénale chronique est multiplié par 9 en cas de diabète

Comment la maladie rénale est-elle diagnostiquée ?
Le plus souvent, la maladie rénale ne se manifeste par aucun symptôme, le diagnostic est souvent tardif.
Les dégâts peuvent se produire sans que l’on s’en rende compte.
Il est donc important de les diagnostiquer le plus tôt possible pour ralentir la progression de la maladie.
Dans de nombreux cas, c’est une anomalie sanguine et/ou urinaire qui met le médecin sur la piste de l’insuffisance rénale chronique.
Il prescrira des examens complémentaires sanguins, urinaires ou radiologiques et demandera l’avis d’un néphrologue.

Ma fonction rénale est altérée, que va-t’il se passer ?

Lorsque la fonction de filtration des reins est altérée, il se produit une accumulation des déchets de l’organisme (urémie), une rétention d’eau et de sels, qui mènent à de l’hypertension et des oedèmes (prise de poids).
De plus, la fonction hormonale des reins est également touchée, ce qui provoque une anémie (diminution de l’hémoglobine), une diminution d’absorption du calcium qui fragilise le squelette et une élévation de la tension artérielle.
Selon le stade de la maladie, le médecin peut proposer de modifier son alimentation, en diminuant l’apport en protéines, en sel et/ou en eau.
Certains médicaments peuvent être prescrits pour équilibrer la quantité d’eau, de calcium, de phosphore, de potassium et de globules rouges dans le sang.
Le diabète et la tension artérielle doivent être traités et équilibrés en priorité.
Pour prévenir et freiner l’évolution de l’insuffisance rénale, il faut respecter certaines règles d’hygiène de vie :

  • Arrêter de fumer
  • Arrêter la consommation d’alcool
  • Avoir une activité physique régulière
  • Avoir des vaccinations à jour
  • Ne pas prendre de médicaments sans avis médical
  • Consulter son médecin traitant minimum une fois par an